Bonjour à vous,

Je reprends le clavier pour satisfaire la (légitime) curiosité des choristes qui n’étaient pas avec nous mardi 7.

Pour une bonne rentrée, ce fut une bonne rentrée, malgré quelques couacs.

Nous étions 28 à avoir satisfait aux exigences ministérielles, dont 5 ou 6 « nouvelles » qui venaient voir.

Marie les attendait dans la salle pour évaluer leurs tessitures pendant que Fabienne papotait avec elles à l’entrée … bon, « même pas grav’ », on a fini par se retrouver.

Je n’ai pas pu assister à tout l’échauffement parce qu’il m’a fallu aller ouvrir aux quelques « retardataires » bloqués en bas : le conservatoire n’avait pas anticipé notre reprise (voir plus loin) ; mais échauffement il y a bien eu, pas inutile après 18 mois d’abstinence chorale quasi complète.

Marie avait préparé sur le tableau les paroles de « Freedom » » et de « Tiebie Poem » (avec la prononciation qu’elle souhaite), et ça nous a fait du bien de reprendre ces chants !

Ensuite, elle nous a fait déchiffrer « couleur café » , travail interrompu par le déclanchement intempestif et répété de l’alarme (voir plus haut) ; heureusement, j’ai pu joindre l’astreinte qui a joint Mourad, qui nous a réglé l’alarme. Ouf ! Fausse peur de voir avortée notre première répète !

Pour finir, nous avons puisé dans nos réserves (et notre mémoire) pour chanter « les p’tits cafés »

A l’issue de cette répétition, seules 2 « nouvelles » ont dit que c’était trop dur pour elles et qu’elles ne reviendraient probablement pas.

Les pupitres de femmes s’étoffent donc, mais pas ceux des hommes … pour l’instant du moins.

Une très bonne reprise en tous cas, de l’avis unanime des choristes, qui augure bien d’une année riche !

A demain pour la plupart,

Guillaume 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *